Sorties Octobre 2019

Dimanche 28/10/2019 : Le BRM 200 de Leuven
Par Alain Darville

C’est le dernier BRM de la saison 2019. Ce sera le BRM du sacre d’Yves, qui les a tous faits, sauf un 400 pour raison familiale. 12600 km + Paris Brest Paris. Quelle saison. Mais Frans et Serge ne sont pas loin. Félicitations à eux et à tous les randonneurs qui font vivre ce sport des longues distances un peu particulier.

Beaucoup de monde au départ. Deux distances sont possibles : Soit faire le BRM, soit s’arrêter après la première boucle de 105 km.

La première boucle va dans le Brabant Wallon en passant par Gemappe et Villers-la-Ville. Parcours assez difficile car agrémenté de quelques belles côtes. Nous partons à 8h. Il fait déjà clair, le changement d’heure vient d’avoir lieu. Pierre-Yves, qui recommence à réavaler du bitume est venu de Bxl à vélo, Yves est venu entre autres pour fêter son sacre, Gabriel et son nouveau vélo et ses copains du BBB, Frank L. et Michel sont au rendez-vous. + de nombreux habitués. Mais nous allons rouler à cinq presque tout le trajet, Gabriel roulant avec ses potes et s’arrêtant après 105 km.

Toute la nuit, il a plu. Pour le même prix, on aurait pu avoir la flotte le matin, mais non, il fait beau, le vent du samedi est tombé. Il reste juste de la boue à de nombreux endroits, les vélos sont vite bruns et pleins de boues. Le freinage avec les pneus lisses de course, s’apparentant parfois à du patinage pas trop artistique.

1er contrôle à Houtain-le-Val après 47 km. La boulangerie est dévalisée (pas prévenue, dixit la vendeuse), dommage pour les clients habituels venus après 10h. Un peu largué avec les côtes à 8-10%, je recolle avec mon petit groupe.

Mon vélo dont le levier de la pédale gauche ballote depuis le début, commence à faire grincer le roulement à bille du moyeu centrale du pédalier. Le changement de vitesse du grand vers le petit plateau s’apparentant souvent à de la loterie, la chaine restant obstinément sur le grand plateau, m’oblige à monter quelques montées sur ce grand plateau. Le passage des vitesses arrières petits vers grands pignons est tellement dur qu’il faudrait des doigts de bodybuilder pour s’en sortir. Tout ça pour dire que ce vélo vit ses derniers instants sous mon derrière.

Les mises à jour du GPS sont surprenantes. Après le petit graphique qui est venus s’ajouter entre la carte et les deux zones de chiffres, maintenant ce GPS fait une sélection des côtes les plus pentues, et fait apparaitre un graphique avec la pente et le %age et la position sur cette pente. Le petit problème est que la carte disparait et on ne sait plus par où il faut aller. C’est encore à dompter comme gadget.

Il est midi quand nous sommes revenus à Louvain pour y dîner.

Frank et Michel partent dans leurs mobile-homes respectifs pour se changer pendant qu’on s’entasse dans le café rempli comme un œuf.

Et c’est reparti pour la deuxième boucle, maintenant vers le Limbourg, vers Lummen. Frank est increvable, presque toujours en tête, avec de l’aide de Michel et de temps en temps de PY et Yves. Par hasard, parfois je suis devant, mais jamais longtemps, Frank repassant en tête.

Le 3ème contrôle se fait dans un très bel endroit, qui nous était jusque là inconnu, le ‘t Vloot à Linkhout. Centre nautique et café en forme de bateau avec une très belle vue sur le plan d’eau.

Et c’est la dernière ligne droite, les 50 derniers km sont vite avalés, mon vélo couinant, mon petit groupe et moi, finissons ce BRM à 17h. Le soleil se couchant juste après notre arrivée. Faudra équiper le vélo de phare adaptés pour le prochain BRM.

Yves est officiellement déclaré Randonneur de l’année 2019.

Et maintenant la saison 2020 peut commencer, ce sera vite, déjà le 11/11.

Lien vers le parcours Strava


Samedi 05/10/2019 : Le BRM 200 d’Anderlecht
Par Pierre-Yves Rosoux

Lien vers les photos

Le BRM 200 d’automne est le 1er que nous organisons depuis la disparition fin juin de notre ami André, lui qui était à la manoeuvre pour les tracés des BRM d’Aurore.

Fin de saison oblige, on ne s’attend pas à une grande affluence et on commande de manière optimiste 30 croissants.

Dès que nous sommes à pied d’œuvre pour les inscriptions, cela n’arrête plus, et au final nous sommes 46 inscrits ! Le plateau est relevé et international ! (2 cyclos français, 2 Polonais, un Anglais et une Allemande).

C’est très agréable de revoir quelques revenants qui avaient un peu déserté les BRM pour différentes raisons; welcome to Mathias, Gabriel … Het doet ons deugd !

Le club est bien représenté avec Jean-Louis, Alain et Pierre-Yves sur le 200 et Guy, Daniel, Patrice et Marc sur des distances plus courtes.

Je pars 1 min après le groupe et me rends compte qu’un randonneur a laissé la portière de sa voiture grande ouverte … avec Yves, nous sprintons pour les rattraper, on est tout de suite très échauffés ! Dès qu’on arrive sur le chemin de halage du canal, un groupe s’envole à toute vitesse, nous ne les reverrons jamais … Un gros peloton suit à 27 kmh de moyenne, cela ne traîne pas non plus!

Au 1er contrôle il est prévu de s’arrêter au café du pont levis qui, malgré la reconnaissance d’Alain, est fermé! On se réoriente vers la « maison du peuple » où nous sommes très bien accueillis !

Entre temps le peloton s’est disloqué et il reste dans notre groupe Frank (Mr President), Liesbeth, Christine, Bart, Serge, Alain, Jean-Louis, John, P-Y, …nous roulons ensemble jusque Solre le Chateau. Les quelques casses-pattes avant le 2ème contrôle ont un peu d’impact sur notre allure qui descend à 26,6kmh. A Solre, Ninie n’est plus là mais le café a peu changé.

Une fois rassasiés, on redescend par une très jolie route vers la frontière belge. La vitesse augmente sensiblement. Nous empruntons la traditionnelle rampe le long des ascenseurs à bateaux, avant de s’arrêter au Roeulx. Pas trop de temps à perdre, on repart via Thieusies où repose notre ami André. Alain a subtilement adapté le parcours pour passer devant le cimetière, un geste, une pensée pour André, certains mêmes s’y arrêteront pour lui rendre hommage.

La fin du parcours est ‘classique’ via Tubize puis sur le halage le long du canal. Nous terminons à 4 et arrivons à la clé du cimetière où le nouveau patron nous accueille chaleureusement.

Ce fut un très agréable brevet, au parcours apprécié par tous, où nous avons profité d’une météo clémente et où l’ambiance fut excellente !

Merci à tous les participants pour leur venue !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close