Sorties Mars 2019

Samedi 30/04/2019 : Le BRM 200 de Villance
Par Alain Darville

file000052file000056file000058

Team de Lux organise pour la Xème fois son 200 au départ de Villance (X=15 ou 16 ou beaucoup plus). C’est le classique des classiques, le parcours n’évoluant pas beaucoup d’année en années. Et pourtant, bien qu’assez loin du centre du pays, il y a du monde à ce BRM, plus de 100 participants, peut-être pas tous voulant faire un BRM, mais bien un 200. Et surtout, il fait beau, le soleil est présent, le vent d’Ouest reste discret et la t° frôle les 20°c.

Le BRM de Villance était un des premiers à fournir une trace GPS aux pionniers des GPS vers 2005 (dont j’étais à l’époque), même si ce n’est pas le parcours qui demande le plus un sens de l’orientation quand on reste sur la même route pendant plus de 20 km.

Il y a trois groupes prévus (7h : 22,5 km/h, 7h30 : 25 km/h, 8h : 28 km/h). Connaissant Team de Lux, on peut décaler les moyennes d’une ½ heures (7h : 25 km/h, 7h30 : 28 km/h, 8h : 32 km/h). Mais comme tout peut changer, je me fais influencer par Pierre-Yves pour partir avec le groupe de 7h30.

Mais d’abord, Patrice voulait partir avec celui de 7h. Donc cela fait me lever à 4h30 pour qu’il soit présent avant 7h, pour qu’il ait le temps de s’inscrire. S’il part plus tôt dans un groupe, peut-être devrais-je l’attendre moins longtemps le soir. Mais Patrice est qlq qui aime prendre son temps : papoter lors de l’inscription, manger sa banane, allumer son GPS, mettre toutes ses couches de vêtements : à 7h10 : « Où est le groupe ? ». Déjà loin…

Nous nous partons avec le groupe de 07h30 : Nous c’est entre bien d’autres : Pierre-Tves, Fred, Frédéric, Bernard, Frank, Serge, etc… Groupe assez conséquent, une bonne 50aine de rouleurs… Au début, cela roule assez cool. Les montées s’enchainent à un rythme assez rapide. Le groupe semble déjà se scinder. Pendant 600 m, nous devons faire du gravel sur une zone de travaux. En vélo de course, pas possible, il faut marcher (on ne dira rien sur la reconnaissance (ou pas) du parcours…). La moyenne tombe à 20 km/h. Cela ne va pas, il faut la remonter. Donc c’est parti, maintenant, tout va exploser. Tout le monde essaye de s’accrocher, mais pas possible, cela roule trop vite pour beaucoup. Patrice est passé en coup de vent. 67 km, ravito dans la forêt. Beaucoup de monde, je réussi à sauver une gaufre. On retrouve Pierre-Yves qui avait déjà fait une première échappée.

Et ensuite c’est reparti, pleins pots. 40 km/h, beaucoup trop vite, je lache, et je continue seul, à mon rythme.

J’arrive à Orval, avec une moyenne de 25 km/h, loin derrière le groupe qui doit s’approcher des 28 km/h. Le café/resto à Orval est plein comme un œuf. Le groupe de 7h30 est rejoint par les coureurs du groupe de 8h. Des vélos partout, des cyclistes partout, c’est un peu le bordel. Je retrouve Fred, Serge et Pierre-Yves qui m’ont sauvé un siège.

Je continue avec Serge, direction Bouillon. Nous dépassons le groupe « lent » de Team de Lux à l’arrêt qui ne mettent pas longtemps à nous redépasser. Après Bouillon c’est la longue montée vers Sugny. Dans la montée le groupe des coureurs nous redépasse, s’arrêtent en haut à Corbion pour attendre les « retardataires » et tout le monde arrive ensemble à Sugny. C’est denouveau un peu le bordel, faut se battre pour avoir un coca. Pierre-Yves et les Team de Lux sont déjà repartis depuis longtemps.

Quand le calme est revenu, nous repartons tranquillement un peu après que Frank et Marcel ne soient arrivés.

Nous continuons à trois, 40 km pour finir, mais cela continue à monter. Je fatigue. Il est 16h50 quand nous arrivons. Pierre-Yves est déjà en partance, douché, et abreuvé.

Le BRM de Villance est un beau BRM, traversant de belles régions, pas facile du tout, 2400 m de dénivelé pour 203 km. Son problème est qu’en se comparant aux autres, j’ai l’impression de ne plus savoir rouler à vélo. Ils sont tous trop forts…

Il ne reste plus qu’à attendre Patrice, celui-ci arrivant vers 18h30.

Lien vers le parcours Strava


 

Samedi 10/03/2019 : Le BRM 200 de Mouscron
Par Pierre-Yves Rosoux

Choix cornélien pour le BRM de ce WE, 2 BRM et 3 lieux de départ… Oudenburg, Mouscron le samedi et Leuven le dimanche.

La semaine ‘on se tâte’ et in fine on choisit en fonction de la météo, pas de la pluie mais en fonction du vent nous irons avec Alain et Patrice à Moeskroen!

Vu les prévisions météo on sait que « d’office » on va souffrir…

Départ à l’aise à 7h50 en direction de Brugge. Cela roule bien, très bien, sans pousser fort sur les pédales et en attendant un des -nombreux- collègues cyclos français qui a eu une crevaison, on arrive à Pittem à 28Kmh de moyenne. Nous rencontrons dans le café hyper bondé nos amis Randonneurs partis d’Oudenburg. Ambiance garantie !

On ne s’attarde pas longtemps et on repart avec Alain. Patrice a été encore plus rapide que nous, on le dépassera le long de la route tout comme Franck L et Serge K qui ne nous ont pas attendu. Au Km 80 la traversée du cœur historique de Brugge reste impressionnante et agréable, mais marque aussi la fin du tronçon où le vent nous est favorable. Le long du canal vers Oostende, on prend avec Alain pas mal de relais, parfois aidé par un cylco de Beaufays ou de Franck ou Johan. L’arrêt à la salle des sports d’Oudenburg marque une pause bien nécessaire, on casse la croûte en compagnie de notre modeste champion Kristof A.

Sans s’attarder il est temps de mettre le cap vers ‘de kust’ et faire face au vent devient de plus en plus difficile. L’apothéose est notre passage à 16kmh sur la digue à Westende. A Nieuwpoort, on ‘vire de bord’ et le vent nous est plus favorable. Logiquement on devrait récupérer mais Alain, suivi par Eric M décide de rouler à 35 kmh (note de l’accusé : C’est l’inverse, Eric devant, et c’était 40 km/h). La cassure est immédiate, Alain (renote de l’accusé : Eric) a explosé le groupe et ce sont 7 ou 8 éléments séparés qui luttent maintenant individuellement contre Eole. Le calvaire dure jusqu’une dizaine de Km après Diksmuide, moment où on se ravitaille sur ‘de boot’ au Km 150.

Les 50 derniers Km sont plus relax, on profite de routes agréables dans la région d’Ypres et du grand soleil. A 500 m de l’arrivée Alain dans les travaux à Mouscron se fait piéger par une couche de sable sur la chaussée et teste la dureté du sol, sans se faire mal.

On arrive au local du club de Mouscron à 16h50 avec une belle moyenne de 26,3 kmh, ce qui est très honorable malgré la tempête du jour !

Ne cherchez pas les photos … on n’en a pas pris… à cause du vent! En effet, quand même lâcher une main du guidon pour boire est périlleux, on ne prend pas le risque de prendre une photo !

Ce BRM fut extraordinaire, de par la météo, nous ne sommes pas prêts de l’oublier !!

(et les plus costauds iront rouler demain à Leuven …)

Lien vers le parcours Strava

 


 

Samedi 02/03/2019 : Le BRM 200 de l’Aurore-Cyclo
Par Pierre-Yves Rosoux

Lien vers les photos de Jean-Louis et Pierre-Yves

Lien vers les photos de Pierre-Yves

Le BRM 200 d’Aurore arrive comme d’habitude tôt dans le calendrier.

Ce mercredi, profitant de la météo estivale du mois de février, Patrice a fait la reconnaissance du circuit dessiné par André.

Ce matin, le café la clé des champs était vraiment trop petit pour accueillir les 71 randonneurs! Ils étaient aussi une quarantaine à s’élancer de Tournai. Je quitte la clé des champs le dernier et pour remonter le peloton d’une trentaine de cyclos, il faut pousser fort, très fort, souvent à 40 Kmh. Ce sera la cadence des 50 premiers kilomètres, et on arrive à Lens, malgré un dénivelé positif de 300 mtr avec une vitesse moyenne de 29,2 Kmh ! En quittant le premier contrôle une fine bruine ou pluie s’invite. Elle ne sera pas trop dérangeante, en tout cas moins que le vent qu’on affronte de face. A Warchin, nous sommes, comme d’habitude bien accueillis par nos amis tournaisiens, dans leur local où nous sommes aussi un peu à l’étroit. Différents plus petits groupes se forment, sans jamais être très éloignés les uns des autres. A la faveur d’une crevaison ou d’un arrêt forcé à deux passages à niveau, on se rattrape. Nous roulons à six avec Alain D, Fred D, Fred N, Serge K et Rudi M. Dans les petites bosses, il y en a toujours un qui « pousse une petite accélération », histoire de tester le petit peloton, et c’est très ludique. Le long du canal qui mène Ath, Alain bloque pour un canard col vert sur le chemin de halage ! La ‘procédure’ est nouvelle, normalement ce sont toujours les palmipèdes qui s’écartent de la route des randonneurs, et il s’en faut de peu pour que Serge & Co qui étaient dans la roue d’Alain se retrouvent au tapis. La cadence reste élevée et les kilomètres -relativement plats- défilent rapidement. Au dernier arrêt à Lessines on casse la croûte en regardant la classique flamande ‘Het Nieuwsblad’. Joris n’hésite pas à commenter les images, il sait de quoi il parle, son public écoute attentivement ! Mais pas le temps de trop s’attarder, on repart pour les derniers 50 km en direction d’Anderlecht. Le revêtement n’est pas toujours idéal mais sur les routes empruntées il y a peu de circulation. A 16h27, nous descendons de nos montures avec une belle moyenne de + de 28Kmh. Le temps de se réhydrater 😉 et de fraterniser, puis il est temps de rentrer pour nettoyer les vélos qui n’ont pas été épargnés.

Lien vers le parcours Strava

Publicités

1 réflexion sur « Sorties Mars 2019 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close